Comment construire une maison intelligente grâce à la domotique ?

Grâce aux pas de géant accomplis par la recherche dans le domaine de la domotique, la maison intelligente est plus que jamais accessible. La maison connectée ne relève plus de la science-fiction, c’est une réalité. L’automatisation a permis aux maisons d’acquérir de l’autonomie. Désormais, il est possible d’automatiser les tâches ménagères via son Smartphone. L’éclairage est programmable selon le planning que vous aurez convenu.

L’installation du réseau domotique permet même de contrôler l’ouverture des volets à des horaires précis. Ces configurations confèrent aux occupants un confort optimal. La domotique peut apporter de nombreux avantages à un foyer.

Lumière sur la maison intelligente

Un rêve d’enfant devenu réalité, la maison intelligente est un bijou de technologie. Issu du système domotique, la maison intelligente diffère de toute autre habitation.

Elle est équipée de système centralisé qui automatise toutes les fonctions de la maison. Les fonctionnalités du domicile sont contrôlables via des appareils connectés : téléphone, tablette ou ordinateur. Le smart home facilite le quotidien des occupants et décharge d’un grand nombre de tâches. La centrale domotique pilote à distance les périphériques décentralisés : fenêtres, volets roulants et chauffage.

Via la borne de commande, vous pouvez choisir d’éteindre ou d’allumer les lumières sans vous déplacer vers l’interrupteur. En connectant le système de climatisation au réseau, il est possible de contrôler le thermostat, c’est-à-dire, ajuster la température ambiante de la maison. Ainsi, le confort est le premier avantage que confère une smart home.

Connectivité et domotique

La maison intelligente fonctionne par l’intermédiaire d’une installation domotique. Une commande centralisée connecte entre eux tous les appareils. Ainsi, deux types de technologies sont confondus : sans fil et filaires.

La domotique par câble est l’option la plus recommandée. Elle est très fiable et ne présente aucun dysfonctionnement à long terme. Les installateurs prévoient bon nombre de protocoles dont : CPL, Ethernet et BUS. La première technologie exploite notamment les ressources déjà présentes, c’est-à-dire les fils électriques.

Les schémas de montage diffèrent selon la configuration de l’habitat. Quant au réseau sans-fil, ce type d’installation est plus moderne et sophistiqué. Le système domotique par infrarouge est le plus courant. Toutefois, il présente des limites parfois contraignantes : champ visuel.

L’option alternative est l’utilisation de cartes magnétiques pour la liaison des périphériques. Les experts recommandent également des protocoles spécifiques qui emploient les ondes radios comme point de reconnaissance. Essentiellement, le Wifi est le réseau par excellence utilisé dans ce type d’installation. Via à une borne de commande classique (ordinateur), tous les appareils sont programmables à distance.   

Fonctionnalités et performances d’une maison intelligente

La maison intelligente permet de réaliser des économies d’énergie. Via le système domotique, le chauffage est programmable à des horaires précis et avec le réglage thermique souhaité.

Des capteurs localisent la position des fenêtres (ouvertes ou fermées) et renvoient l’information pour que la motorisation soit actionnée. Ainsi, lorsque la chaleur se disperse en hiver, la fermeture des fenêtres est autonome.

La consommation énergétique est limitée par des équipements optimisés : éclairage, ventilation, chaudière via le réglage adapté. Le système domotique effectue le suivi du thermostat et les actions à mener.

Outre l’énergie, une maison connectée est bien plus sûre. Hors du domicile, vous pouvez avoir une vue d’ensemble des pièces et constater les éventuelles intrusions. Faîtes sonner l’alarme à distance et les volets se refermeront d’eux-mêmes.