Menuiserie métallique : est-ce pratique ?

Développée au fil du temps, la menuiserie métallique, a permis à l’homme de créer des structures incroyables de plus en plus complexes luttant contre les lois de la physique. La menuiserie métallique est une évolution du secteur de l’urbanisme et elle aboutit à la création d’œuvres d’art monumentales qui sont capables de survivre aux agents atmosphériques en garantissant toujours la stabilité et la sécurité aux citoyens qui les utilisent. De ce fait, il est important que les professionnels qui s’occuperont de la menuiserie soient compétents et expérimentés.  

Qu’est-ce que la menuiserie ? 

La menuiserie est définie comme l’art de construire la structure porteuse. Sachant qu’il est facile de situer son origine dans les temps anciens où les bâtiments étaient encore en bois et en argile. Le matériau a toujours été utilisé par l’homme pour la construction de maisons, de structures civiles, militaires et industrielles. 

Au fil des siècles, la menuiserie est devenue un objet d’étude pour les bâtiments en essayant d’atteindre des hauteurs toujours plus élevées. C’est pendant la révolution industrielle que la charpenterie métallique a connu un essor sans précédent : la possibilité de travailler les métaux en grande quantité et les nouvelles technologies de production ont accéléré la construction de structures métalliques, notamment dans les usines. 

En exploitant les propriétés du métal, notamment ceux du fer et de ses alliages tels que l’acier ou la fonte, il a été possible de construire des structures grandes et légères en éliminant de nombreuses limitations données par des matériaux tels que la pierre, la chaux ou le bois. 

Au siècle dernier, l’accent a été mis sur l’architecture civile, où la construction de bâtiments et de gratte-ciels exigeait une élasticité relative à une grande résistance. À l’heure actuelle, les concepteurs utilisent les techniques qu’ils ont acquises pour créer des bâtiments très hauts à l’aide de nouveaux matériaux et techniques afin d’améliorer la qualité des structures.  

Mais la charpenterie métallique peut également être utilisée dans les habitations communes selon les besoins des particuliers ou pour des raisons antisismiques. De nombreuses entreprises proposent ce type de construction structurelle qui leur apporte de nombreux avantages et favorise une grande sécurité à l’acheteur. 

Qu’est-ce que la charpenterie métallique ? 

La charpenterie métallique est la conception et la construction de structures faites de matériaux métalliques et d’alliages de fer.  

Ces éléments d’une structure sont préfabriqués dans la zone de production, transportés sur le site et assemblés sur place au moyen de boulons ou de soudures, ce qui les rendent plus avantageux. Contrairement au béton armé, ils permettent d’accélérer la construction car l’architecture porteuse se forme facilement sans avoir besoin de temps pour le durcissement du matériau.  

En effet, toutes les pièces conçues par l’architecte ou l’ingénieur chef de projets sont communiqués à l’entreprise qui s’occupe de forger le métal sur mesure. Il appartient ensuite aux menuisiers et ouvriers spécialisés d’assembler les différents éléments selon un schéma bien défini et des règles légales. 

 Il est évident que lorsque les structures métalliques ne se limitent pas seulement aux hangars ou aux bâtiments industriels mais incluent toutes les constructions fonctionnelles qui exigent une grande stabilité et une grande sécurité. Comme les escaliers servant d’issus de secours contre l’incendie ou à l’évacuation d’un bâtiment, les passerelles métalliques traversées par un ruisseau ou d’une petite vallée, les fenêtres et les portes, du simple parapet à la rampe décorée pour embellir le jardin, les escaliers, les portails, les clôtures sont tous des produits de la charpenterie métallique. 

La présence de la charpenterie métallique dans des maisons est accentuée selon ses besoins structurels. Le choix du métal dans la construction est dû à des exigences spécifiques difficiles à satisfaire par d’autres matériaux tels que le béton. Le rapport entre la résistance et le poids spécifique de l’acier permet de construire de grands bâtiments très légers par rapport à la maçonnerie. Le métal a une grande résistance aux contraintes et son élasticité limite est élevée vis-à-vis des risques de rupture. La charpenterie métallique est donc très sûre du point de vue de la statique, empêchant l’effondrement ou la déstabilisation de la construction. L’utilisation de modules préfabriqués et leur assemblage permet également de modifier toute ou une partie de l’ensemble de la structure directement sur place, en les adaptant au cas particulier lorsqu’il s’agit de petits travaux tels que la construction d’une balustrade. 

Charpenterie métallique : lourde ou légère ?  

Parler de structures métalliques en général est réducteur car à l’intérieur de la charpenterie métallique, il existe des distinctions pertinentes caractérisées par des besoins différents et des destinations différentes. La charpenterie métallique lourde est le genre de charpenterie qui traite des projets difficiles en raison de leur grande taille ou de la nécessité d’utiliser des techniques de pointe. Ce domaine comprend des ouvrages tels que les ponts et les passages métalliques, des structures industrielles comme les hangars, les usines, les pavillons, les bâtiments et les édifices publics, mais aussi des éléments architecturaux communs comme des pylônes pour le transport de l’électricité.  

De ce fait, la charpenterie lourde comprend tous les bâtiments qui, par nature et pour des raisons de sécurité, nécessitent un haut degré de précision donné par des études de conception de production minutieuses. Il s’agit donc d’un secteur particulièrement important et souvent fonctionnel pour la population. 

Au contraire, la charpenterie métallique légère a été créée pour répondre à des exigences de poids plus faibles tout en conservant les mêmes normes de qualité élevées. L’adjectif “léger” ne signifie pas que la composition des alliages métalliques est moins lourde, mais il signifie que les éléments traités sont plus petits selon ce qui est fabriqué. Dans ce secteur tombent les finitions présentes dans les maisons, comme l’escalier en colimaçon en acier ou au parapet en fer forgé de la terrasse. Bien que la menuiserie fasse partie du domaine industriel, il y a une composante artisanale à prendre en compte. En effet, il existe de nombreux ateliers qui fabriquent à la main des modules décoratifs et des structures métalliques à appliquer comme finition. De la pergola à la table basse, des grilles de protection à la porte d’entrée, les produits de la menuiserie métallique légère, surtout artisanale, sont présents dans les maisons et les jardins comme valeur ajoutée. 

Combien coûte la menuiserie métallique ? 

Par rapport aux avantages que la charpenterie métallique apporte au point de vue structurel, il faut admettre que souvent le coût de la réalisation est prohibitif. Les prix sont calculés en fonction du kg/m², notamment en fonction du rapport entre le poids du fer et la surface. Le matériau lui-même n’est pas très cher, mais les tôles, les profilés, les profilés en U et en T ont un poids considérable qui augmente le coût de l’achat. Pour cette raison, il est toujours bon de demander des devis de charpenterie métallique afin de s’assurer à l’avance de l’investissement à faire et de choisir l’offre la plus avantageuse.  

En outre, il est nécessaire d’envisager les éventuels traitements à appliquer sur le métal pour éviter la corrosion, comme la galvanisation, qui augmente le coût global.  Cela permet de réduire les coûts d’entretien, un inconvénient considérable par rapport au béton, car les structures métalliques nécessitent une attention particulière, surtout dans les environnements humides ou simplement pour des raisons de sécurité, comme le contrôle régulier de l’état des boulons ou des soudures. 

 En optant pour une construction métallique, il est essentiel de prendre en compte toutes ces variables afin de ne pas avoir de mauvaises surprises qui pourraient peser sur votre portefeuille. En ce qui concerne la menuiserie en métal léger, le coût est réduit car les éléments sont de taille plus réduite et souvent l’entretien peut être effectué avec un simple bricolage. En fait, enlever la rouille et peindre le portail en fer forgé de la maison est une opération très simple et le coût est limité à l’achat de papier abrasif et de peinture.