Comment faire construire sa maison individuelle ?

construire sa maison individuelle

Comme tout achat immobilier, la décision de faire construire une maison n’est jamais anodine, non seulement eut égard au budget qu’elle implique, mais aussi et surtout car il ne s’agit ni plus ni moins que de construire un « nid douillet » pour son foyer. Dès lors, on comprend l’intérêt de saisir tous les tenants et aboutissants d’un tel projet de construction de maison , et l’objectif du présent article consiste justement à vous aider à mieux cerner, en amont, quels sont les facteurs-clés de succès. En outre, et fort heureusement, certains sites spécialisés sont de véritables mines d’informations pour peaufiner le projet de construire une maison, et y compris pour choisir sereinement le bon constructeur. Si ce type de projet vous intéresse, nous ne pouvons donc que vous recommander de voir ce site pour plus d’infos, vous ne le regretterez pas.

Du choix du terrain (avec étude préalable) …

Au risque de paraître une lapalissade, l’assertion selon laquelle faire construire sa maison constitue d’abord et avant tout un projet immobilier mérite d’être rappelé. En effet, cela explique que le choix de l’emplacement revêt une importance capitale, et ce pour deux raisons. Premièrement, la localisation de votre logement dépendra du niveau de qualité de vie dont vous pourrez bénéficier, au travers de la proximité avec les services et commerces, hôpitaux, écoles, cinémas, parcs et jardins, etc. Deuxièmement, la qualité du terrain et ses principales caractéristiques – tant physiques que légales – auront une influence majeure sur les plans, et donc in fine sur la façon dont pourra être réalisée la construction. C’est pour cette raison que tout bon constructeur de maison réalisera une étude préalable du terrain et du sol, en tenant notamment compte du PLU, du COS et de l’ensemble des normales d’urbanismes locales afin de définir l’emprise au sol.

… Au choix du constructeur

Pour que votre construction neuve corresponde à vos desiderata et soit réalisée de façon satisfaisante – à la fois en termes de délais et de qualité de finitions – vous aurez besoin d’un partenaire de confiance. Celui-ci, appelé constructeur de maisons individuelles possède en effet l’expérience requise pour donner vie à votre projet. Toutefois, nombreuses sont les sociétés à orbiter autour de ce secteur lucratif, et toutes ne sont malheureusement pas fiables. De fait, vous êtes en droit de vous en demander quel constructeur choisiret sur quels critères. Bien entendu, le budget est un élément important de votre prise de décision, mais il ne doit pas être le seul. Nous avons tous déjà entendu parler des 10% d’apport personnel minimum, et du taux d’endettement de 33%, mais le fait est que les banques prennent leur décision d’accorder ou non un prêt en fonction de bien d’autres critères, au premier rang desquels le reste à vivre du ménage, et la présence d’éventuelles nue-propriété et/ou investissements locatifs en votre possession. Tout ceci pour dire que le financement du projet est évidemment à étudier soigneusement en amont – idéalement auprès d’un courtier dont c’est le métier – mais qu’il ne doit pas s’agir du critère premier selon lequel juger les différentes offres des constructeurs. Mieux vaut en effet se fier à son appartenance à un syndicat professionnel (tels que les Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment, ou bien les Groupements et Coopératives d’Artisans du Bâtiment), afin de bénéficier d’un maximum de garanties. Interroger d’anciens clients et consulter les avis sur le Web sont également deux autres moyens utiles pour se faire une première impression sur les entreprises concernées – en tenant compte toutefois du fait qu’il vaut mieux 15 avis négatifs pour un constructeur réalisant 100 maisons par an que 4 avis négatifs d’un concurrent n’en bâtissant que 20 …

Le suivi du projet au travers des visites de chantier

Construire une maison dans les règles de l’art ne s’improvise pas, d’où le fait que les constructeurs de maisons individuelles sérieux ont préalablement pris le temps de se constituer un réseau d’artisans compétents. En outre, le « chef d’orchestre » des travaux, le maître d’œuvre, ne doit pas s’occuper de trop de chantiers simultanément, car il lui faut être présent régulièrement sur site. Ces éléments, s’ils sont présentés en toute transparence par votre constructeur, doivent permettre de vous mettre en confiance. Cela étant posé, comme le veut le dicton, la confiance n’exclut pas le contrôle, et vous avez parfaitement le droit de visiter vous-même le chantier de votre future maison. Il est d’ailleurs fréquent que ce soit le constructeur qui planifie ces visites, en choisissant les étapes-clés du projet. Ainsi, vous pourrez constater de visu l’avancée des travaux, et la qualité de la prestation, et il est conseillé de prendre des photos, en particulier si vous remarquez des malfaçons.

La réception des travaux et les garanties à connaître

Lorsque la construction prend fin, vous pouvez enfin réceptionner la maison ainsi livrée, mais ce n’est pas le moment de relâcher votre vigilance. En effet, que vous vous fassiez assister d’un professionnel ou non, vous devez veiller à ce que le résultat soit conforme à ce qui était attendu, et sachez qu’avec un constructeur affilié aux syndicats professionnels précédemment mentionnés, vous bénéficiez du contrat de construction de maison individuelle (CCMI), garantissant aussi bien contre les retards – avec éventuelles pénalités du constructeur – que les malfaçons. En tout état de cause, la déclaration d’achèvement des travaux (DAT) doit être envoyée à la mairie de votre domicile sous 8 jours après la fin du chantier, et dans les 3 mois qui suivent, un certificat de conformité vous sera envoyé. Soulignons enfin que vous disposez d’autres garanties après les travaux, que sont la garantie biennale, la garantie décennale et la garantie de parfait achèvement.