Guide pour bien construire un banc en bois

Faire un banc est un projet assez simple mais, il peut donner une grande satisfaction, tant d’un point de vue pratique pendant le travail, que d’un point de vue esthétique, une fois le résultat final obtenu. Vous voulez construire un banc de bricolage ? Suivez le tutoriel pour passer du dessin à la finition. Le banc que nous allons construire peut être utile dans n’importe quelle pièce de la maison. Nous avons choisi les dimensions de 400 mm de hauteur x 450 mm de profondeur x 1400 mm de longueur car il se terminera devant le lit.

ÉTAPE 1. Préparation du matériel

Tout d’abord, vous obtenez le matériel dont vous avez besoin pour la construction banc bois : 2 longs, 2 courts longerons (tous deux de 100 mm de haut) et 8 lattes de 100 mm d’épaisseur, dont la longueur est égale à la hauteur du banc moins l’épaisseur du plateau. Mesurez sans précipitation et passez ensuite aux coupes.

Les 8 lattes seront jointes à 90 degrés et formeront les 4 pieds de la structure. À ce stade, les machines qui peuvent vous aider à faire un excellent travail sont le banc de scie (en particulier pour les coupes de longues veines) et la machine à couper les veines transversales pour amener les pièces à une taille finie.

Lorsque vous avez toutes les pièces, pour rendre la ligne du banc plus agréable à l’œil, vous pouvez couper les pattes avec une inclinaison d’environ 20 degrés. Pour ce faire, il vous est suggéré d’utiliser un traîneau pour les coupes obliques, qui nous permet de faire le travail avec précision et surtout en toute sécurité.

ÉTAPE 2. Assemblage et montage

Après la phase de découpe, vous passez à l’usinage nécessaire pour assembler les différentes pièces pour la construction banc bois. Dans ce cas, vous choisissez deux joints simples à réaliser mais qui garantissent une excellente étanchéité et un succès final.

En particulier, vous utiliserez les trous des poches pour joindre la moitié de la jambe aux traverses, obtenant ainsi les quatre côtés du banc deux par deux égaux : deux courts et deux longs. Il vous est conseillé de renforcer ce type de joint, non seulement avec la vis, mais aussi avec de la colle.

Déjà maintenant, c’est le bon moment pour faire des trous en poche même sur les traverses, vous les utiliserez pour fixer le haut à la structure.

Les lamelles, aussi appelées biscuits, seront plutôt utilisées pour joindre et aligner les 4 parties obtenues à partir des joints avec les trous en poche afin d’assembler toute la structure. Dans cette phase, vous fabriquez les pièces fraisées avec la machine à laminer sur les deux parties à assembler, puis vous appliquez de la colle, vous insérez les lamelles dans les pièces fraisées et vous assurez le collage avec des pinces.

Avant de faire ces opérations, il est conseillé de poncer les pièces lorsqu’elles sont encore démontées. Afin de mieux garantir l’étanchéité du carré de la structure, il est conseillé d’ajouter à chaque coin des “cantonalini” ou des triangles rectangulaires collés et fixés avec des vis ou des clous.

ÉTAPE 3. Travailler sur la paillasse

Tandis que la colle sèche et relie de façon permanente les côtés courts et longs, consacrez-vous à la création de la paillasse. Dans ce cas, notre conseil est, surtout si le banc sera peint, de le fabriquer avec du contreplaqué d’au moins 15 mm. Vous gagnerez du temps et vous aurez la garantie qu’il restera stable dans le temps. Il est bien sûr possible de le créer en combinant différentes bandes jusqu’à obtenir la taille souhaitée. Vous économiserez quelques euros même si vous devez dans ce cas consacrer plus de temps à la réalisation de la construction banc bois. De plus, si vous n’utilisez pas des axes parfaitement rabotés, vous devrez rectifier la surface sinon vous obtiendrez un plan discontinu. Il vous est conseillé de partir d’une feuille de contreplaqué de conifères de 15 mm d’épaisseur mesurée, marquée au crayon et mise à dimension par quelques coupes à la scie et à la tronçonneuse.

Afin de cacher les lignes visibles sur toute l’épaisseur, en raison de la superposition de plusieurs feuilles fines collées ensemble, il faut coller un cadre en bois de sapin massif de 10 mm d’épaisseur sur le dessus. Pour le fixer et le maintenir en place le temps que la colle durcisse, il faut utiliser du simple ruban adhésif en papier.

On peut aussi utiliser le pistolet à clous, beaucoup plus rapide mais plus tard, au niveau des clous, il faudra appliquer du stuc pour cacher les marques. Une fois la colle séchée, il faut enlever toutes les bandes de ruban adhésif et poncer avec des grains croissants de 120 à 240 pour la préparer à l’étape de finition.

ÉTAPE 4. Fixation du plan à la structure

Nous avons atteint l’étape finale de la construction banc bois. Après avoir poncé à la main les bords internes des traverses et des pieds et ciselé les pieds du banc avec des ciseaux, vous pouvez fixer le plan à la structure.

Vous tracez des lignes de référence aux quatre coins du plan, en utilisant une équipe combinée par exemple. Vous en aurez besoin pour aligner le plan et le rendre symétrique sur tous les côtés. Placez le plan sur les lignes qui viennent d’être tracées et fixez-le avec des vis.

Dans ce cas, il vaut mieux ne pas utiliser de colle. Comme le bois est un matériau vivant, vous donnerez à la structure la possibilité de se stabiliser avec les changements de température et d’humidité. De plus, vous pourrez démonter le banc pour le rendre plus facilement transportable.