5 erreurs à éviter en installant une piscine hors sol chez soi

piscine hors sol

La piscine hors sol est une piscine dont la mise en œuvre ne nécessite pas de lourds travaux, étant donné qu’elle n’est pas enterrée dans le sol. Il faut néanmoins prendre certaines précautions lors de son installation, que ce soit par rapport à l’emplacement, à la sécurité ou aux matériaux. Voici cinq erreurs à éviter absolument lors du choix et de la pose de votre bassin hors sol.

1. Ne pas tenir compte de l’emplacement

Le choix d’une piscine hors sol doit tenir compte de l’endroit où vous comptez l’installer. Il est important de vérifier cet aspect bien avant d’opter pour un modèle ou un autre. En effet, vous devez tenir des facteurs comme l’ensoleillement, l’exposition au vent et la présence d’arbres. En ce qui concerne l’ensoleillement, si votre bassin ne pourra pas être chauffé, il est sans doute préférable qu’il soit bien exposé aux rayons du soleil. De cette manière, votre eau pourra maintenir une température plutôt agréable la majeure partie du temps. L’exposition au vent et la présence d’arbres doivent également être pris en compte afin d’éviter la chute de feuilles mortes dans votre eau.

Enfin, notez aussi que votre bassin aura besoin d’un système de filtration (ce qui implique la présence d’une arrivée d’eau et d’une prise électrique). Vous devez donc penser à ces petits aménagements et prendre en compte l’espace nécessaire pour une éventuelle plage de piscine ou pour l’installation de transats.

2. Ne pas vérifier la stabilité du sol

Comme mentionné plus haut, les piscines hors sol ne nécessitent pas de travaux de terrassement. Toutefois, il est important de s’assurer que leur zone d’installation ne présente aucune faiblesse structurelle. La solidité de votre piscine dépendra en effet du terrain où vous l’installez. S’il s’agit d’un sol en pente ou d’un terrain instable, notez que la piscine va subir une pression inégale sur ses parois.  La structure pourrait alors se déformer au fil du temps, ce qui va dégrader votre bassin. Cette dégradation est d’autant plus importante selon la taille du bassin. Dans tous les cas, en dehors de l’emplacement, vous devez donc vérifier l’état de votre sol. Dans le cas où le terrain n’est pas stable, il est possible de faire couler une dalle en béton pour corriger ce problème. Vous pouvez aussi préparer le sol en éliminant les cailloux et gravats afin d’obtenir une surface plane et égale.

3. Mal choisir la forme de sa piscine hors sol

Les bassins hors sol sont généralement de forme ronde, mais il existe aussi des piscines démontables de forme carrée. La piscine hors sol ronde prendrait moins de place que celle carrée et peut accueillir bien moins de monde. Elle est plus adaptée à des moments d’intimité en famille ou entre amis. Quant à la piscine carrée, elle offre plus d’espace et permet de se mouvoir aisément. Vous devez donc choisir la forme de votre bassin en fonction de votre utilisation, mais aussi en vous fondant sur l’espace dont vous disposez dans votre jardin.

4. Mal choisir le matériau

Les piscines démontables sont le plus souvent conçues en bois ou en acier.  Il faut noter que la piscine en bois est l’option la plus répandue en France, car elle allie charme et esthétique. Son côté naturel s’intègre par ailleurs à tous les décors extérieurs. Quant à la piscine hors sol en acier, c’est un modèle plus robuste et moins onéreux que le bois.  La différence de prix s’explique par le fait que le bois utilisé pour la construction des bassins hors sol est soit un bois exotique (donc naturellement cher), soit un bois traité par autoclave pour résister aux pressions mécaniques. Lors du choix de votre piscine hors sol, il vous revient donc de comparer les offres et de tenir compte de vos souhaits en matière de design.

5. Accorder peu d’importance à l’entretien de la piscine hors sol

L’entretien de la piscine hors sol est tout aussi important que le nettoyage d’un bassin classique. Pour éviter l’accumulation de feuilles et de poussière dans votre eau, vous devez disposer de plusieurs accessoires pour piscines hors sol. Il s’agit par exemple d’épuisettes, de balais de piscine et d’aspirateurs. De même, il ne faudrait pas négliger le traitement de votre eau. Le pH de l’eau doit être régulièrement mesuré, puis régulé au besoin. Pensez donc à prendre en compte l’achat de chlore, d’ozone et de régulateurs de pH lors de l’établissement de votre budget piscine. Aussi, l’achat d’une bâche d’hivernage peut être indispensable pour conserver votre eau pendant l’hiver. Enfin, n’oubliez pas que les piscines hors sol doivent être vidées au moins une fois tous les trois ans lorsqu’elles ne sont pas démontées. 

4 conseils pour bien aménager son salon
Piscine en kit : comment faire le bon choix de taille ?